Complètement paumée (conventions – quête – questionnement – liberté)

Je me souviens… la dizaine approchait, tic tac.

Chaque tic m’oppressait. Chaque tac m’écrasait. Sans que je comprenne pourquoi. Etouffement.

J’ai tout pour être heureuse et j’y arrive pas, bordel ! C’est quoi mon problème ! Culpabilité.

.


JE T’OFFRE UN MICRO PROGRAMME EN 4 ÉTAPES

QUI RÉPOND AUX 3 PRINCIPALES PROBLÉMATIQUES DES FEMMES,

POUR TE PERMETTRE D’OBTENIR UN MIEUX-ÊTRE IMMÉDIAT.

Bouton télécharger cadeau


.

.Liste avérée de mes bonheurs conventionnels :

Maison avec jardin, ok

Mari et enfant, ok

Famille aimante, ok

Amis, ok

Travail, ok

Vie confortable, ok

Ah, il manque le chien et on est bon là.

.

Mais pourquoi, POURQUOI, je suis pas heureuse ? J’y arrive pas. Pourtant, j’ai tout là, non ? Il me manque quoi ? C’est quoi le truc qui va pas ? Je trouve pas, je trouve pas ! Comme si j’étais dans un labyrinthe et que je me heurtais à des parois invisibles. Sans trouver la sortie. J’ai des bosses de partout. A l’intérieur.

Et si je pétais les parois ? A la masse !

.

Je m’emmerde, grave. Rien ne me plaît.

J’aime pas mon boulot (j’aime jamais mon boulot, pas faute de chercher).

J’aime pas ma maison.

Je ne sais pas si j’aime encore mon mari.

J’ai l’impression de pas toujours être une bonne mère, enfin pas comme je « devrais ».

Ma famille m’étouffe.

De l’air, de l’air !!!

.

Y’a des jours, j’ai envie de tout planter là. De faire mon sac et de me barrer. Sans rien dire à personne. Disparaître. Pour de bon. Peut-être pas définitivement, mais le temps qu’il faut. Pour me retrouver. Ou pour me trouver ?

Je suis qui en fait ? J’en sais rien. Je sais ce que les autres disent que je suis. Mais je ne suis pas cette personne là. Ça pousse, fort, en moi. Cette femme que je suis, « en vrai » pousse dedans. Elle veut sortir. Mais c’est trop petit pour elle ici. Et je la laisse pas faire. Il va se passer quoi si je la laisse sortir ?

Peur.

.

Alors je continue. Et je souris. A tout le monde, tout le temps. Je fais bonne figure. Je fais mine.  « On dirait que je serai heureuse et que tout irait bien dans ma vie ».

Chaque sourire fait craquer un peu plus le vernis. Je sais pas combien de temps je vais tenir. Ça fissure de partout. Comment je peux colmater ?!

Je suis comme un barrage qui retient l’eau, un torrent. Pression. Le béton craquèle. Brèches invisibles. Le liquide bouillonne, tourbillonne. Il creuse, creuse. Allez barrage, tiens bon !

.

J’ai personne à qui parler. A qui le dire ? J’ai essayé parfois, mais je vois bien que les gens préfèrent ne pas savoir. Tête dans le sable. C’est plus confortable. Déjà certains s’éloignent. Je ne leur en veux pas, c’est humain aussi. Et puis, je ne veux embêter personne.

.

Mais comment je vais me sortir de là ? Je veux que ça s’arrête. Etre mieux. Etre bien. Tranquille dedans. Dehors aussi. C’est trop demander ?!

C’est juste que je sais pas comment faire. J’ai pas de route. Surement, j’aurai besoin qu’on m’aide.  Mais j’ai pas l’habitude. C’est pas facile comme démarche. J’ose pas. Et je ne sais pas si je le mérite.

Et puis qui ?

 

Ce que tu viens de lire est tiré de ma vraie vie. A une époque. Comment je vais aujourd’hui ? Merveilleusement bien, merci .

Chaque jour, j’ aide des femmes qui sont dans cette situation. Pour les accompagner vers la sérénité, en douceur, assurément. Leur dire que c’est possible et que ça peut changer. Rapidement.

C’est ton cas, alors contacte-moi :

 

 


Tu aimes cet article ? Tu penses qu’il peut être utile à une personne de ton entourage ? Partage-le par mail ou sur tes réseaux sociaux !

paumee2

6 réflexions sur “Complètement paumée (conventions – quête – questionnement – liberté)

  1. Amélie Lorier dit :

    Wouah ! Ce texte est tellement puissant ! Je me reconnais beaucoup dans tes paroles, avoir tout ce qu’il faut mais ne jamais se sentir tout a fait comblée… Et je travailles chaque jour à me rapprocher de ce à quoi j’aspire !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s