Tranche de vie

Doux moments en pleine conscience

Je me réveille. Il est 6H12.

Ma chambre est sous le toit, j’entends la pluie tomber à grosses gouttes et s’éparpiller en mille éclaboussures sur la fenêtre et les tuiles. Le rideau est entrouvert, je vois le ciel, il fait nuit.

.

Je tourne la tête et je vois le corps endormi de ma fille, ma petite.
Lorsque son papa est en déplacement, elle aime bien venir à sa place dans le lit. Avec un air canaille, elle s’emmitoufle sous la couette, jette deux oreillers au sol pour n’en garder qu’un et me demande ma couverture rose « en plus ». La toute douce. Un bout de papa, un bout de maman. Et une peluche, peu importe laquelle, son doudou favori du moment.

.

doux moments
Tu aimes cet article ? Tu penses qu’il peut faire écho à une personne de ton entourage ? Alors partage-le par mail ou sur tes réseaux.

.

Nous avons notre rituel du soir, rien qu’à nous : je m’étends à ma place, mi-allongée mi-assise, et je l’écoute me raconter ses aventures à l’école, avec ses copines et les garçons. Aujourd’hui, pour la première fois, un garçon lui a dit qu’il l’aime, par un petit mot écrit sur un papier replié et tout froissé. C’est important pour elle. Et attendrissant pour moi.

Puis je prends un livre. Cette fois-ci, c’est une histoire d’escargot qui voulait avoir un nom et comprendre le pourquoi de sa lenteur*. Ce livre parle aux coeurs d’enfants, petits et grands. C’est un peu un livre de développement personnel, sur l’acceptation de ce qui est sans que l’on en comprenne le sens au moment où il se produit. Et qui trouve sa raison dans un plan global, le plan de la vie, que l’on ne perçoit pas, êtres minuscules que nous sommes. La vie sait bien où elle nous mène, toujours. L’escargot a raison de lâcher-prise et de lui faire confiance 🙂

Je referme le livre (« Oh non maman, encore un peu ! »), je l’embrasse. Elle me demande une relaxation. Je choisis une vidéo sur you tube, calme et apaisante. « Un peu plus fort, j’entends pas ». Je place mon téléphone sous la couverture pour que la lumière ne la gêne pas. « Je peux avoir un verre d’eau ?». Je sors de la chambre, descend à la cuisine, sert un verre d’eau. Le temps que je retourne à la chambre, elle dort déjà !

Elle qui avait auparavant tant de mal à s’endormir… combien de fois l’ai-je trouvée, les grands yeux ouverts regardant le plafond, alors que j’allais déposer « le bisou de la nuit » avant de me coucher à mon tour. Les séances de relaxation sont une bénédiction, quelques minutes suffisent pour qu’elle ferme les yeux.

.

Ce matin, c’est moi qui les ouvre la première. Je prends le temps de regarder ses paupières closes, ses joues roses d’enfant. J’entends son souffle léger, une caresse dans la nuit. Je me contente de l’aimer. D’être bien dans ce moment. Juste cela et rien de plus. 

Je reste tournée vers elle et je lis un peu, jusqu’à ce que le réveil sonne.

Alors je pose une caresse sur ses cheveux. Je la sors du sommeil doucement. Je lui raconte une histoire inventée sur l’instant (elle aime bien les histoires quand elle sort de ses rêves). A un moment, je dis quelque chose, je ne sais plus quoi, qui la fait rire. Petit éclat de bonheur, comme la dernière des étoiles.

Je sens que la journée va être belle.

 

* Histoire d’un escargot qui découvrit l’importance de la lenteur de Luis Sepulvéda

NL

 

2 réflexions au sujet de “Doux moments en pleine conscience”

  1. Il fait du bien ton article….une vraie bulle de relaxation rien que de le lire….c’est vrai que c’est bon de prendre le temps, en totale pleine conscience du moment, de regarder les gens qu’on aime, sans réfléchir….juste profiter du moment et sentir l’amour grandir….

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s