Femmes de coeur

Entretien avec Lilou Macé – ou comment co-créer la vie de ses rêves

Connais-tu Lilou Macé ? Elle est une femme inspirante, pétillante, lumineuse.

Professionnellement parlant, Lilou est intervieweuse, auteure et co-fondatrice du Défi des 100 jours. Elle parcourt le monde pour s’entretenir avec des thérapeutes, scientifiques, philosophes, entrepreneurs, auteurs, etc et partage gratuitement ses vidéos inspirantes sur sa chaîne, La Télé de Lilou. Ses entretiens présentent le monde sous un nouvel angle, uni, spirituel, dans lequel il est possible pour chacun de libérer son potentiel et de s’épanouir.

J’avais très envie de réaliser son portrait pour que tu la découvres, avec l’idée que, peut-être, l’une de ses vidéos contribuera à changer ta vie. Lorsque je lui ai présenté ce projet sur le salon Zen et Bio de Nantes, elle m’a simplement et spontanément répondu un vrai « oui ».

Pour cela et pour ton formidable travail Lilou, je te remercie de tout coeur ❤︎.

.

Illustration-Lilou1
La phrase inspirante de Lilou : « How does it get any better than this? », ce qui signifie « Mais comment cela pourrait-il être encore mieux ? ». Cette citation de Dain Heer et de Gary Douglas élève et amplifie la gratitude du moment. Elle crée davantage et ouvre encore plus. (Crédits photo)

.

Qu’est-ce qui dans ton enfance et ton adolescence a fait que tu t’es dirigée vers le développement personnel ?

Je pense que cela me vient de mes parents, des voyages et des difficultés liées à ce mode de vie nomade que j’avais lorsque j’étais enfant.
.
De mes parents : mon père est très ouvert sur la spiritualité. Il me parlait dès le plus jeune âge des énergies de fleurs et de percevoir la beauté au delà des apparences.
.
Des voyages : Je suis née à Santa Barbara en Californie, puis j’ai déménagé en Arizona. Je suis arrivée en France à l’âge de 8 ans. Cela m’a exposée à différentes cultures et façons de penser. J’ai du m’adapter et grandir à chaque fois. C’est enrichissant et formateur, mais pas toujours simple pour un enfant.
.
Des difficultés : De retour en France, il a fallu que j’affronte dans un même temps un changement complet de vie, des difficultés à l’école (les méthodes sont très différentes de celles appliquées aux Etats-Unis), ainsi que le divorce de mes parents. J’ai eu une adolescence très longue, sans fin : je ne comprenais pas ce système, l’éducation, l’école, les choix de mes parents. Je n’arrivais pas à communiquer comme j’aurai voulu le faire.
.
C’est tout cela qui a contribué à m’ouvrir au développement personnel pour trouver un épanouissement intérieur.
.
Ndlr : Lilou obtient en 2000 son diplôme d’école de commerce, mais ne trouve pas de job. Elle décide alors de s’envoler pour les Etats-Unis, où elle se forme au marketing sur internet. C’est en 2005 en Floride qu’avec deux amies elle crée « Le défi des 100 jours ».
.
.
square-NL

.

Tu as commencé ta vie d’adulte aux Etats-Unis. Tu y as rencontré Oprah Winfrey. Est-cela ton déclic ? Ce qui t’a fait devenir la Lilou « intervieweuse internationale » que l’on connaît aujourd’hui ?

LOL 😉 Oui j’adore Oprah en effet. Je ne sais pas pourquoi, je me suis tout de suite sentie attirée par elle. Elle m’a inspirée immédiatement (ndlr : c’est ce que l’on appelle l’effet miroir : on voit en l’autre ce que l’on souhaite révéler chez soi).
Sa mission de vie raisonnait fortement en moi. Je la comprenais sans vraiment la connaître. Je vibrais de cette même envie de partager et d’apporter de l’information.
.
Je l’ai rencontrée pour la première fois à Chicago en 2006. C’est à ce moment que j’ai réalisé que je souhaitais moi aussi interviewer. J’étais déjà  à l’époque ce que l’on appelle une « blogueuse influente », je me suis alors professionnalisée. Elle est une grande inspiration pour moi à ce niveau là.
J’ai passé beaucoup de temps à regarder physiquement l’émission. J’ai également passé du temps dans le studio à sentir l’ambiance et observer les caméras.
.
Pour ce qui est du côté international, je voyage depuis mon enfance. Aussi je me sens citoyenne du monde !

.

square-cadeauNL

.
Poursuivons le fil de ta vie. tu as ensuite vécu et travaillé à Londres. Puis tu as perdu ton job et tu es donc retournée vivre chez ta mère. En quoi ce difficile épisode de ta vie s’est finalement révélé être une chance ?

En 2009, j’habite à Londres et je perds mon emploi de directrice marketing sur internet. J’avais déjà près de 3 millions de vues sur youtube et je souhaitais en faire mon métier, mais comment ?
J’ai écris alors mon premier livre pour partager cette expérience (ndlr : j’ai perdu mon job et ça me plaît), mais il n’a pas rencontré le succès immédiat que j’espérais.
.
Je me suis retrouvée un jour sans argent à Londres, dans l’obligation de retourner habiter chez ma mère. A 32 ans, cela n’est pas facile ! Mais cela m’a permis de réouvrir mon coeur à la vie, à moi même.
J’ai commencé à être reconnaissante pour les petites choses de la vie, pour l’essentiel. Pour tout ce que je ne voyais plus en fait. J’ai réouvert mon coeur a la vie. Je me suis rendue compte que les difficultés étaient la pour me faire grandir et que je n’avais pas à ramer à contre courant. Au contraire, je pouvais lâcher les rames !
.
.

Qu’est ce qui te fait vibrer et te donne l’envie puissante, chaque jour, d’inspirer les « délicieux cocréateurs » auxquels tu t’adresses ?

Ce qui me fait vibrer est de partager des connaissances, de vivre des rencontres. J’ai la chance d’avoir réalisé des milliers d’interviews. J’ai une curiosité immense, assoiffée pour les gens, pour tout ce qui touche à la spiritualité et au bien-être.
Ce qui m’inspire est justement d’inspirer, de surprendre, de favoriser la prise de conscience. Cela me fait grandir aussi, et me donne beaucoup de joie. Je veux juste montrer que l’on peut vivre sa vie de façon authentique et conforme à ses rêves.
.
C’est comme faire partie d’une grand famille. Nous sommes tous des co-créateurs dans un monde qui change et qui nous invite à avancer le coeur ouvert.
.
 square-NL3

.

Quel conseil peux-tu donner aux femmes qui ont envie de transformer leur vie pour le meilleur ? 

Le mieux est de demander à la vie « Comment puis je servir ? Contribuer ? Aider ? » . Cela procure une grande satisfaction !
.
Il est tout aussi important de ne pas s’oublier et de dire de vrais « oui » à la vie.  Et donc de savoir dire non quand cela ne nous semble pas être une solution épanouissante. Et surtout,  il faut toujours écouter son intuition, elle est la meilleure conseillère.
.
.

Actualité de Lilou

Tournée de conférences sur le thème de l’abondance en France, Belgique et Suisse.
Ecriture d’un livre sur les oeufs de Yoni, parution au printemps 2018.
.

Les liens utiles

.
.
Tu aimes cet article ? Tu penses qu’il peut être utile à une personne que tu connais ?Partage-le sur tes réseaux sociaux + garde-le précieusement !
 illustration-lilou2

4 réflexions au sujet de “Entretien avec Lilou Macé – ou comment co-créer la vie de ses rêves”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s