Femmes de coeur

La Slow Life d’Amélie

Amélie se présente comme une nettoyeuse de To Do List (Tout Doux Liste), une ancre des petits bonheurs au quotidien.

J’adore son concept de Slow Organisation, il te prend telle que tu es aujourd’hui dans ta vie et t’apporte du MIEUX : mieux gérer ton temps en allégeant ton quotidien pour laisser la place à l’essentiel. Adopter la Slow Organisation, c’est :

  • Te simplifier la vie au maximum.
  • Adopter des méthodes qui respectent tes valeurs, ton mode de vie.
  • Adapter à ta manière les classiques de l’organisation personnelle pour n’en garder que le meilleur.
  • Dégager du temps pour les choses qui comptent vraiment.

.

square-NL

.

Amélie, tu es conseillère en slowlife et organisation à but non agressif. Qu’est-ce donc ?

Quand on parle d’organisation en général, on pense à des plannings, des agendas, des horaires, du rangement… soit au premier abord des choses pas spécialement attrayantes et qui ont plutôt des allures de contraintes.

Ce que j’appelle l’organisation à but non agressif, au-delà du jeu de mot facile, c’est une organisation la plus simple et naturelle possible. C’est une organisation totalement personnalisée, complètement différente d’une personne à l’autre, et qui propose de se défaire de tout ce qui peut nous étouffer au quotidien avant de mettre en place de nouvelles habitudes. On commence par s’alléger, se simplifier la vie, pour se reconnecter à l’essentiel. Et c’est là que l’aspect Slow life entre en ligne de compte : je propose des pistes pour nettoyer sa « to do » liste, ralentir et faire la place aux petits bonheurs du quotidien.

 

illustration-ameliorable2

Les liens utiles : Le site   La page Facebook

.

Comment t’es venue l’idée de cette activité inédite ? Est-ce qu’un jour, cela est devenu une évidence ? Ou est-ce un parcours de vie ?

Au commencement, était une bordélique… Une vraie, une pure et dure ! Et puis je suis devenue maman. Et comme la plupart des jeunes mamans tout d’un coup j’ai eu envie de changer, de devenir un meilleur modèle pour Marmot. Une super-maman ! Et dans mon cas ça passait par apprendre à s’organiser.

Alors je me suis informée, j’ai découvert des méthodes très intéressantes comme Fly Lady, ou encore la vision de Marie Kondo… Sauf que ces méthodes, j’avais beau avoir la meilleure volonté du monde, ça ne marchait pas pour moi : c’était trop rigide et contraignant. J’avais beau faire tous les plans de repas ou de ménage possible, tester les meilleurs agendas du marché, je n’arrivais pas à suivre la cadence et continuait de procrastiner. J’étais frustrée, et je culpabilisais encore plus d’être décidément une incurable tête de linotte bordélique…

Jusqu’au jour où j’ai décidé de lâcher prise et de faire les choses à ma façon. J’ai profité d’un déménagement pour adopter une approche minimaliste et dompter le bazar dans mon intérieur. Et rapidement, sans trop y penser, je me suis mise à faire pareil dans mon planning : j’ai supprimé peu à peu tout ce que je ressentais comme contraignant, et ça m’a fait un bien fou !

Quand j’ai réfléchi à la création d’une activité pour laquelle je pourrais utiliser mon expérience de qualiticienne autour d’un thème motivant pour moi, devenir conseillère en organisation personnelle était quasiment une évidence.

.

square-cadeauNL

.

Qu’est ce qui t’anime dans ton activité de conseillère ? Quelle est ta motivation suprême ?

Très jeune déjà, j’étais très consciente du fait que la vie est bien trop courte et précieuse pour qu’on la pourrisse avec des contraintes. Certains me pensent utopiste, mais j’essaye juste d’agir au quotidien en pleine conscience, de me sentir alignée, en phase avec moi-même.

Elle est là ma motivation. Si je peux aider ne serait-ce qu’une personne à se trouver, à comprendre ses propres besoins, ses propres envies, à lâcher prise et trouver SON organisation naturelle, alors j’ai égayé ma journée !

.

Tu as plusieurs casquettes pros, puisque tu compiles, pour le moment, un « boulot alimentaire » à ton activité de conseillère, en plus de ta vie de mère. Est-ce toi wonderwoman ?!

S’organiser ce n’est pas devenir un super-héros. On peut être très organisé et oublier d’acheter du lait. On peut être très organisé et avoir une tonne de petites briques de construction qui jonchent le sol de son salon. On peut être très organisé et nettoyer ses carreaux seulement une fois par an.

Pire ! On peut être très organisé et procrastiner. Certains procrastinateurs sont les rois de l’organisation, ils rédigent de belles listes longues comme le bras, passent des heures à décorer leur précieux Bullet Journal, mais ne passent pas à l’action ensuite, pour diverses raisons…

Alors non, je ne suis pas wonderwoman. C’est pourtant un peu ce je cherchais à devenir quand j’ai commencé mon chemin dans l’organisation, je l’ai compris aujourd’hui. Je voulais être une super mère de famille, toujours au top, de jour comme de nuit. Sauf que cet idéal il n’existait que dans ma tête. J’ai appris à me connaitre et aujourd’hui je peux dire fièrement que je suis « juste » moi mais que j’adore ça !

.square-NL3

 

« Les points faibles n’existent pas, ce sont des points forts déguisés. Ils nous poussent dans nos retranchements et c’est en les dépassant que nous nous révélons. » Que penses-tu de cela ?

Je dirais les choses différemment pour ma part ! Je pense que chacun possède des failles. C’est un fait, il faut l’accepter. Je ne peux pas dire qu’elles n’existent pas. Ce que je pense par contre, c’est qu’on doit s’efforcer de regarder au-delà de ces failles.

Parce que je suis convaincue que chacun possède également des aptitudes. Parfois on ne s’en rend même pas compte parce que maîtriser ces choses est si naturel pour nous qu’on ne peut pas concevoir que d’autres soient incapables de procéder de la même manière.

La magie opère quand nous sortons de nos zones de confort et dépassons nos failles, et pour ça il faut savoir identifier nos aptitudes et s’appuyer sur elles.

.

Articles de blog, eBooks, articles invités, réseaux sociaux… tu as la plume bavarde 🙂 Dis-nous ce que tu aimes tant dans l’acte d’écrire.

J’ai un gout pour l’écriture, c’est certain !

J’ai toujours été plutôt timide et introvertie, alors écrire est depuis longtemps un moyen pour moi d’exprimer ce que je n’ose parfois pas dire tout haut. Quand j’étais petite par exemple j’avouais mes bêtises à ma mère dans des lettres que je déposais dans sa voiture pour qu’elle les trouve en partant travailler…

Je ne vais pas le cacher, l’écriture c’est aussi une passion. J’aime la langue française et la francophonie. Sans prétention aucune, j’aime ma plume, et je m’amuse beaucoup à faire chanter les mots. Il y a quelques poètes amateurs dans ma famille, ceci explique peut-être cela…

Ecrire un livre, ça me titille depuis longtemps, et j’y viendrais sans doute. Mais pour le moment, mon blog reste ma principale tribune, mon espace de parole privilégié. Alors comme je l’ai évoqué plus haut, ça ne m’empêche pas de sortir de ma zone de confort, depuis peu je m’essaye au podcast ou encore à la vidéo, sous forme d’enregistrements pour le moment mais je songe tout doucement à organiser des live… Affaire à suivre !

.

Et toi, la Slow life, ça te parle?

Tu t’organises comment dans ta vie et dans ton activité professionnelle ?

 .

Liens d’Amélie : Le site   La page Facebook

Tu aimes cet article ? Tu penses qu’il peut être utile à une personne que tu connais ?Partage-le sur tes réseaux sociaux + garde-le précieusement !

illustration-ameliorable3

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s